Feuilles d'arbre de différentes couleurs (vert, jaune, rouge...)

Dieu dans sa sagesse, a créé les saisons. Ce que nous acceptons comme étant nécessaire pour la nature, l’est aussi pour notre coeur. Celui-ci traverse des hivers et des étés, au rythme que Dieu a décrété.

Un coeur en hiver

Tu as établi l’été et l’hiver (Psaume 74:17)

Il arrive régulièrement que nos âmes connaissent l’hiver de l’épreuve, du repos forcé, de l’impression d’être improductifs ou encore d’un silence qui se fait autour de nous. L’adversité nous enlève le confort, comme pourrait le faire le froid mordant d’un mois de janvier. Dieu n’est pas étranger aux saisons de notre âme. Il y a dans ces hivers une sagesse d’En-Haut : le Dieu souverain sait que notre âme, comme le sol, a besoin d’être mise au repos et d’être préparé pour la saison à venir.

Nous voudrions être prospères, Dieu désire que nous soyons fertiles.

Les plus actifs parmi nous y sentirons une terrible frustration, le sentiment d’être inutile comme un arbre nu. Dieu dans Sa sagesse a instauré les saisons et notre coeur n’y échappent pas. Il est la propriété de Dieu et comme une terre qu’il veut cultiver. Nous voudrions être prospères, Dieu désire que nous soyons fertiles.

Ami si votre coeur vous semble être en hiver en ce jour, n’y résistez pas par de vains efforts. Laissez votre coeur se tourner vers le feu dans la cheminée : la présence réconfortante et pleine de chaleur du coeur de Dieu qui vous attend. L’hiver est une saison cruciale pour que les racines invisibles se fortifient. Pour que les blessures guérissent, pour que la vermine du péché soit enlevée. Si votre coeur est en hiver, réjouissez-vous : Dieu vous prépare dès à présent à des temps nouveaux.

Le printemps est arrivé

Le printemps est la saison de la beauté des choses. Alors que le froid de l’hiver se fait encore sentir, soudain quelque-chose semble possible à nouveau. Ce qui semblait mort s’éveille lentement. De petites choses apparaissent là où autrefois le sol n’était que pénible labeur.

Mon bien-aimé parle et me dit : Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens ! Car voici, l’hiver est passé; La pluie a cessé, elle s’en est allée. Les fleurs paraissent sur la terre, le temps de chanter est arrivé… (Cantique des cantiques 2:10-12a)

Un coeur printanier s’éveillera à des désirs. Des parfums oubliés de prière se feront sentir lorsqu’il s’approchera de Dieu. Les choses sembleront à la fois belles et fragiles, comme des promesses de ce qui est à venir. Et même si la réalisation des promesses de Dieu se fait attendre, l’atmosphère semble subtilement différente. Une odeur flotte dans l’air, celle de l’espérance.

Si vous êtes au printemps, prenez soin d’orienter vos désirs vers les choses d’En-Haut et non celles d’en-bas. Aspirez à la prière comme on respire les arômates et les premières fleurs du jardin. Contemplez ce que Dieu prépare, enracinez vos coeurs dans les promesses de renouveau et gardez la foi si petite en soit la graine.

La moisson de l’été

Comme tout semble lumineux et facile en été. Un coeur en été se sent porté par l’abondance des biens de Dieu : la récolte est heureuse, presque rien ne semble y mettre fin. Il y a abondance, là où il y aurait presque assez. Comme un repas de noces où un plat succulent succède à un autre.

Dieu est un Dieu de joie. Il donne le bonheur et le fruit à ses enfants lorsque c’est la saison. Il l’avait déjà en tête au plus profond de nos hivers. Dieu réjouit ses enfants par Ses bienfaits et désire qu’ils se réjouissent en Lui.

Ils se rassasient de l’abondance de ta maison, Et tu les abreuves au torrent de tes délices. Car auprès de toi est la source de la vie; (Psaume 36:10-11)

C’est la saison de la louange. Il est temps d’être reconnaissant. Si votre coeur est en été, ne rejetez pas ce que Dieu offre de bon coeur et offrez Lui vos prémices. Reconnaissez combien Dieu est capable de merveilles et combien Il s’est impliqué. Cet été est l’avant-goût du Ciel sur la terre.

L’automne est le temps de la transmission

Ce que tu as entendu de moi […], confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. (2 Timothée 2:2)

Je ne peux qu’implorer tous ceux qui cheminent avec Dieu de ne pas négliger la transmission de ce qu’ils ont vécu avec Dieu à la génération suivante. Cette saison est trop négligée à notre époque.

Dieu ne vous a rien donné qui ne puisse être transmis à des plus jeunes que vous dès aujourd’hui.

Lorsque les feuilles tombent des arbres, elles fertilisent le sol autour d’eux. Elles abandonnent dans des couleurs châtoyantes leur propre existence à préparer le terrain pour les fruits futurs. Non pas seulement pour eux-mêmes, mais pour que les jeunes pousses en terre bénéficient de ce qui est déjà là.

Un bon cultivateur saura que dès après la récolte, la terre a besoin d’être labourée et prête pour ce qui viendra ensuite. Ne négligez pas cela car Dieu ne vous a rien donné qui ne puisse être transmis à des plus jeunes que vous dès aujourd’hui : les merveilleuses interventions de Dieu dans votre vie, vos épreuves et vos victoires, votre savoir-faire et votre savoir-être.

Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source. (Jean 4:14)

L’automne paraît triste à certains, car quelque-chose semble mourir. Regrettant l’abondance visible qui prévalait il y encore peu de temps semble-t-il, ils sont amers. Il ne doit pas en être ainsi parmi nous. Dieu ne vit pas dans le regret des fruits du passé. Déjà son oeil voit au-delà de nous, ce qu’il prépare d’avance bien loin dans le temps à venir.

Si votre coeur est en automne, réjouissez-vous au contraire. Dieu fait de vous un instrument de la transmission des biens qu’ils vous a donnés. Faites-le avec joie. Vous étiez l’assoiffé, vous êtes désormais une source pour d’autres.

Père merci pour les saisons de nos coeurs. Tu les as instituées dans ton immense Sagesse. Je reconnais que parfois je voudrais vivre une saison dans laquelle je ne me trouve pas. Pardonne-moi, j’accepte ton rythme pour ma vie. Merci pour la saison dans laquelle je me trouve en ce moment. Que par l’Esprit elle participe à te glorifier et à me rendre fertile à tes oeuvres de différentes manières. Amen.

Chemin entre les arbres avec de puissants rayons de soleil

Une vie transformée : le chemin de l'intimité

Êtes-vous de ceux dont la vie chrétienne ne semble pas avoir expérimenté une profonde transformation ? Beaucoup restent sur le bord de l'océan de la présence de Dieu et peu entrent pour aller en pleine mer. Au cours des siècles, ceux qui ont expérimenté cette vie transformée ont suivi un chemin d'intimité que je vous propose d'emprunter ensemble.

Jeune femme les yeux fermés et souriante, pointant le doigt vers le ciel sur fond de parc

La suprématie de Christ

Pour les rachetés, Christ est devenu ce qu'il y a de plus précieux au monde. Sa présence est l'objet de leurs désirs. La communion avec Lui leur est indispensable chaque jour au point que s'ils s'éloignent de Lui ils dépérissent. Pour les chrétiens véritables, Christ est le premier en toute chose.

2 biches près d'un ruisseau, à l'ombre d'un gros arbre, par temps de brume

La fin du temps des cèdres, le début du temps des biches

Alors que je priais pour recevoir en toute simplicité la direction du Seigneur pour ma vie en cette saison, l'Esprit est venu me parler au travers du Psaume 29 : un changement important va s'opérer autour de nous au son de la Voix de L’Éternel. Qu'est-ce que cela veut dire ? Je me propose de vous partager ce que j'en ai compris.

Photo en noir & blanc d'un homme le visage au ciel devant un mur où se trouve un immense tag

Simplement Jésus

Dans une église était écrit en grand sur le mur du fond, face à l'estrade : "Enseignant, donne-nous simplement Jésus". Il y a une aspiration brûlante, un cri qui monte dans notre génération. Nous ne demandons pas à nos églises une ambiance, un orateur ou à être seulement bénis. Car tout est en Jésus et il nous suffit.

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire