Rais de lumières dorés verticaux descandant du ciel

Jésus a invité ses auditeurs à investir dans les trésors célestes plutôt que les trésors terrestres. Nous comprenons aisément que nous devrions délaisser les plaisirs éphémères de ce monde. Pour autant, nous ne connaissons pas toujours les bien éternels incroyables que Jésus nous demande d’amasser dès aujourd’hui.

Ne vous amassez pas des richesses sur la terre où elles sont à la merci de la rouille, des mites qui rongent, ou des cambrioleurs qui percent les murs pour voler. Amassez-vous plutôt des trésors dans le ciel […] Car là où est ton trésor, là sera aussi ton coeur. (Matthieu 6:19-21, Semeur)

Celui qui a découvert en Jésus son trésor ne peut pas revenir en arrière. Il a touché ce qu’il y a de plus grand, de plus glorieux et de plus enviable. Pourtant il retourne aux plaisirs du monde à la moindre occasion et sans beaucoup de résistance. Je crois que cela vient d’un manque de compréhension de ce que sont les trésors célestes. Ces derniers ne sont pas des biens futurs inaccessibles et impalpables, mais ce sont des richesses désirables et à portée de main dès aujourd’hui au travers de la Croix. Voici quelques-uns de ces biens éternels accordés gratuitement à l’enfant de Dieu.

La sainteté

C’est un trésor fabuleux que de marcher de manière sainte dans un monde corrompu. Ainsi celui qui est saint brille comme une lumière au milieu des ténèbres. Soyez saints, comme je suis saint : voici l’invitation du Christ pour être semblable à lui. La sainteté des enfants de Dieu est ce qui les distingue de tous les autres. C’est une gloire éternelle et sans égale. Marcher dans cette sainteté nous rend incorruptibles, résistants et tenaces. Elle nous permet de ne pas laisser le Mal sans contestation. La sainteté est le porte-voix de la justice.

La victoire sur nos prisons intérieures

Celui qui a trouvé Jésus a trouvé la liberté : celle qui triomphe des pièges de ce monde. Par Christ nous obtenons la victoire sur nos mauvaises tendances, sur nos forteresses de pensées, sur nos blessures du passé. Combien d’hommes et de femmes errent dans ce monde captifs de leurs douleurs sans espoir de guérison, se noyant dans tout ce qui pourra leur faire oublier quelques instants leur condition. Au contraire, celui qui a trouvé Jésus est réellement libre pour toujours. Il n’est plus esclave ni du péché, ni de son passé. Il marche la tête haute, plus que vainqueur.

La pleine assurance de notre adoption

Vivre avec Jésus c’est entrer de plein droit dans la famille de Dieu. Alors que la solitude ronge le coeur de tant de personnes, nous qui croyons avons la certitude d’être aimés, adoptés, choisis et d’avoir une place comme enfant légitime de Dieu. Quel bonheur de ne plus jamais marcher comme un orphelin, mais d’être aimé pour toujours !

La communion intime avec Dieu

Connaître le Dieu de l’Univers et être connu de lui… Qu’est-ce qui est plus désirable au monde ? Un ami toujours présent, un Défenseur quand je suis attaqué, un Consolateur quand je suis affligé, un Conseiller quand je dois faire des choix, le Pain quand j’ai besoin de nourriture. Il ne manque rien à Celui qui a Dieu pour ami.

La connaissance de la vérité

Tout être humain est à la recherche de la vérité. Il veut comprendre sa place dans ce vaste univers, interpréter ce qui l’entoure, mettre des mots sur ses douleurs, trouver des réponses à ses questions. Or, nous nous le savons : la Vérité est une personne, Jésus-Christ. Celui qui s’appuie sur lui et son enseignement, sur la Parole de Dieu, connaît désormais la vérité. Elle est là, à la portée de tous ceux qui veulent la connaître. La vérité s’est même faite chair pour que le plus grand nombre puisse la trouver. Quelle grâce de marcher dans la vie en sachant que tout ce que dit Dieu est vrai !

La puissance de la prière

L’homme ou la femme de Dieu reçoit le cadeau de la prière. Il peut désormais demander et recevoir. Il peut ouvrir ou fermer, lier ou délier, apporter la guérison, proclamer la liberté, converser avec Dieu et obtenir son aide et ses réponses. Les humains sans Dieu n’ont que des moyens limités face à leur destin, les enfants de Dieu possèdent dans le Saint-Esprit la plus puissante force de l’univers à portée de bouche. Celui qui prie triomphe de tout par la foi.

La persévérance dans l’épreuve

Beaucoup s’effondrent. Ils désespèrent, attendant une lumière qui ne vient jamais. Leurs épreuves sont des rappels incessants de leur faiblesse face à la vie et leur font craindre le prochain malheur avec angoisse. Pour les chrétiens l’épreuve ne fait que rendre leur vie meilleure à bien des égards : elle augmente leur force pendant la marche, elle fortifie leur foi, elle les rend patients et confiants dans un avenir certain. Le chrétien ne craint pas l’avenir ni son cortège de défis : il est triomphant par avance en Jésus qui combat pour lui. Quelle repos de l’âme !

L’amour vrai

Tout homme ou femme ayant cheminé dans la vie a été dupé(e) par cette sorte “d’amour” qui n’en n’était pas vraiment. Être trompé quand on parle d’amour est une douleur dont il est difficile de se remettre. Où est l’amour véritable ? Se demande-t-on alors. Trouver Jésus, c’est trouver l’Amour dans ce qu’il a de plus pur. C’est se décentrer de ses désirs pour aimer l’autre, et trouver sa joie dans le fait de se donner aux autres plutôt que de se centrer sur soi-même. Dieu est amour et celui qui le suit a enfin trouvé ce repos de pouvoir aimer et être aimé sans retenue ni crainte.

La droiture comme prospérité de l’âme

L’homme du monde est prospère dans sa force et ses moyens humains. L’homme de Dieu a pour bien la droiture de son âme. Il peut regarder les autres bien en face sans baisser la tête. Rien ne peut le faire fléchir intérieurement. Marquez-le au fer rouge, son coeur reste indestructible. On peut tout lui retirer : il croit encore et ne renonce jamais à sa foi. On peut le frapper : il pardonne encore. On peut lui présenter des tentations, il renonce à faire le mal par la force de son âme.

Seigneur, aide moi à désirer les biens éternels plutôt que les plaisirs médiocres de ce monde. Accorde-moi ces trésors du Ciel ! Que je puisse me réjouir d’avoir trouvé ce qu’il y a de meilleur et afin de ne pas me contenter de ce qui ne satisfait pas l’âme. Oui Seigneur, tu réjouis en ta personne mon être entier et je désire goûter et voir combien tu es bon dès aujourd’hui. Amen.

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire