Femme endormie dans son lit

Voici les signes qui montrent qu’une vie spirituelle s’est endormie. Si vous en percevez quelques-uns c’est que vous avez urgemment besoin d’un réveil, car il y a danger. Ces signes peuvent s’attacher aussi bien à une personne qu’à une église ou une œuvre.

Ces symptômes ne doivent pas être pris à la légère : pour un chrétien ou une église, être tiède ou endormi(e) est pire que la mort. Il en résulte une “mauvaise odeur” à la place du parfum de Christ. Un chrétien ou une église tiède va être source de nuisance au lieu d’être source de bienfaits.

Un chrétien ou une église tiède va être source de nuisance au lieu d’être source de bienfaits.

En effet, la tiédeur va boucher l’horizon des chrétiens zélés et les faire fuir. Elle va entraîner une léthargie, une stérilité et pour finir, la disparition de toute vie spirituelle. Il est alors grand temps de s’émouvoir et d’une prise de conscience pour changer et vivre un réveil spirituel.

1. L’absence de piété

L’attachement à Dieu, lui, est utile à tout puisqu’il possède la promesse de la vie pour le présent et pour l’avenir. (1 Timothée 4:8, Semeur)

L’assoupissement spirituel se caractérise en premier lieu par une faible attirance pour la prière. L’esprit de prière est une caractéristique de l’authenticité de la relation avec Dieu. Si la vie de prière est absente ou bien faible et poussiéreuse, alors il faut un réveil.

L’absence de vie de prière entraîne un style de vie qui ne manifeste pas d’attachement à Jésus-Christ au quotidien. Le Seigneur devient secondaire dans les préoccupations, les discussions, les décisions. Il n’est plus l’objet de l’affection et son nom n’est plus sur les lèvres : Jésus ne suffit plus. Il n’est plus le but, mais un moyen de parvenir à autre chose, il est mis de côté, oublié.

L’un des symptômes les plus flagrants que j’ai pu observé de cela, est que nous parlons de Jésus comme s’il n’était pas présent dans la pièce, au lieu de nous adresser à lui. Cette distance caractérise une absence de communion qui est mortelle.

2. Le refroidissement de l’amour

L’amour du plus grand nombre se refroidira. (Matthieu 24:12b)

L’endormissement spirituel se caractérise également par une diminution de l’amour affectueux envers ceux qui vivent dans la foi. Nous sommes pourtant invités à nous aimer les uns les autres d’une telle manière que nous soyons des sources d’encouragement réciproques. Ainsi se renforce l’unité du peuple de Dieu.

Il s’agit d’aimer l’image de Christ qui réside les uns dans les autres.

Il ne s’agit pas simplement d’affinités, comme les émotions de tout un chacun, mais bien d’aimer l’image de Christ qui réside les uns dans les autres. Nous ne pouvons nous forcer à aimer si l’Esprit de Christ n’habite pas en nous par notre communion avec Lui.

Si cette sainte affection s’est estompée vous pouvez être certain que c’est le signe d’une rétrogradation qui a besoin d’une vive guérison.

3. Les disputes et les controverses

Puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme ? (1 Corinthiens 3:3)

Il y a grand besoin d’un réveil quand éclatent les dissensions —c’est à dire de violentes oppositions d’opinions—, les jalousies, les médisances. De telles choses montrent un éloignement de Dieu. La vie de Dieu ne saurait couler là où de tels maux se répandent.

Pensez-donc à comment nous sommes impactés également par les controverses (la vaccination par exemple ?) : ceux qui entretiennent ce climat de dispute par un zèle sur des sujets autres que ce qui est au coeur de l’enseignement de Christ ne sont certainement pas animés par l’Esprit de Dieu.

Au contraire, le réveil spirituel nous conduira à l’unité autour de la personne de Christ et de la cause de ce monde.

4. La perte de confiance

Et ils se dirent l’un à l’autre : Nommons un chef, et retournons en Egypte. (Nombres 14:4)

Un chrétien vivant et actif dans les choses du Ciel regarde avec confiance l’avenir et son frère dans la foi. Au contraire, l’affaiblissement spirituel braque nos yeux sur un passé supposément plus radieux. Cela démontre une perte de confiance en Dieu et dans ses promesses.

De même la méfiance envers nos frères devient la norme, la crainte a envahi nos coeurs. Nous finissons par nous soupçonner de tous les complots. Les pasteurs perdent confiance dans leur église, l’église perd confiance dans ses pasteurs. Ce sont là des signaux d’alerte qu’il est temps d’un changement spirituel.

Le chrétien réveillé, au contraire, s’est attaché aux promesses de Dieu d’un avenir radieux, à un Royaume qui n’est pas de ce monde quelles que soient les circonstances qui l’entourent. Il a confiance envers Dieu et ses frères pour avancer sur le chemin étroit.

5. Les péchés scandaleux

Vous n’avez pas encore résisté jusqu’à la mort dans votre lutte contre le péché. (Hébreux 12:4)

Une manifestation de l’endormissement spirituel est de ne plus percevoir l’horreur du péché. La repentance n’est plus enseignée, la grâce est dispensée sans réelle conviction de péché. Le compromis avec celui-ci entraîne un pourrissement sous-jacent qui finit par éclater au grand jour en péchés scandaleux : adultères, délits financiers, décisions immorales. Cela jette un trouble parmi les frères et un affreux discrédit sur l’Eglise et sur la cause de Christ.

Le symptôme le plus alertant à ce sujet concerne le déni : ne plus faire face à la réalité et ne plus savoir reconnaître ses fautes devant Dieu. Là où au contraire, Dieu est fidèle et juste pour pardonner les péchés que nous confessons. La grâce de Jésus-Christ nous libère de la Loi du péché et de la mort.

6. Le manque de zèle

Moi, ceux que j’aime, je les reprends et je les corrige. Fais donc preuve de zèle, et change ! (Apocalypse 3:19)

La tiédeur est un signe inquiétant. Petit à petit une indifférence et une routine s’installent. La foi n’est plus vibrante, il n’y a plus d’envie. La perspective de l’enfer ne nous fait plus rien, l’adoration se fait du bout des lèvres, la passion pour témoigner de l’évangile est éteinte : c’est une folie !

Imaginez qu’un incendie se mette à ravager notre ville : si les pompiers restent endormis alors que tout brûle, que dira-t-on d’eux ? De même des chrétiens assoupis ne s’occupent plus d’apporter l’eau de la Vie à un monde qui brûle chaque jour. La mobilisation générale est donc de mise ! Elle est sonnée avec une alarme céleste : lève-toi ! Les temps sont propices à vivre et témoigner de l’amour de Christ !

7. L’esprit mondain

Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison. (Luc 19:8-9)

Si vous constatez une attirance pour les activités mondaines et les amusements frivoles, pour l’apparence, pour la prospérité matérielle, financière et politique, c’est qu’il y a grand besoin d’un réveil spirituel car c’est le signe d’une déchéance.

Au contraire, lorsque le réveil est là, celui qui a volé rend ce qu’il a dérobé, celui qui s’achète de beaux vêtements n’y voit plus d’intérêt, celui qui opprime libère, celui qui s’adonne à quelque péché de la chair s’en détourne avec dégoût. Le réveil vide les tribunaux et les prisons et rempli les églises de nouveaux convertis assoiffés. Car là où le réveil éclate les coeurs sont libres et louent les merveilles de Dieu.

Père, je perçois un ou plusieurs de ces symptômes et je prends conscience que j’ai besoin de toi : viens me réveiller. Je mesure mieux la gravité de la situation car tu m’ouvres les yeux pour que cela change. Je sais que le réveil commence avec moi. Que ton Esprit-Saint vienne me convaincre de péché et m’emmène à la Croix de Christ pour fléchir le genou. Je désire recevoir la grâce et la guérison de tout cela. Je veux t’aimer davantage et être littéralement passionné par toi et brûlant pour ton évangile. Que ma vie soit un parfum d’agréable odeur pour Toi. Aide-moi à changer. Amen.

Chemin entre les arbres avec de puissants rayons de soleil

Une vie transformée : le chemin de l'intimité

Êtes-vous de ceux dont la vie chrétienne ne semble pas avoir expérimenté une profonde transformation ? Beaucoup restent sur le bord de l'océan de la présence de Dieu et peu entrent pour aller en pleine mer. Au cours des siècles, ceux qui ont expérimenté cette vie transformée ont suivi un chemin d'intimité que je vous propose d'emprunter ensemble.

Jeune femme les yeux fermés et souriante, pointant le doigt vers le ciel sur fond de parc

La suprématie de Christ

Pour les rachetés, Christ est devenu ce qu'il y a de plus précieux au monde. Sa présence est l'objet de leurs désirs. La communion avec Lui leur est indispensable chaque jour au point que s'ils s'éloignent de Lui ils dépérissent. Pour les chrétiens véritables, Christ est le premier en toute chose.

2 biches près d'un ruisseau, à l'ombre d'un gros arbre, par temps de brume

La fin du temps des cèdres, le début du temps des biches

Alors que je priais pour recevoir en toute simplicité la direction du Seigneur pour ma vie en cette saison, l'Esprit est venu me parler au travers du Psaume 29 : un changement important va s'opérer autour de nous au son de la Voix de L’Éternel. Qu'est-ce que cela veut dire ? Je me propose de vous partager ce que j'en ai compris.

Photo en noir & blanc d'un homme le visage au ciel devant un mur où se trouve un immense tag

Simplement Jésus

Dans une église était écrit en grand sur le mur du fond, face à l'estrade : "Enseignant, donne-nous simplement Jésus". Il y a une aspiration brûlante, un cri qui monte dans notre génération. Nous ne demandons pas à nos églises une ambiance, un orateur ou à être seulement bénis. Car tout est en Jésus et il nous suffit.

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire