Seule sa présence

Quand Jésus est là, tout change.

fruits  obéissance  présence de Dieu 

Groupe d'hommes tenant un filet de pêche sur une plage dans une atmosphère de soleil rasant

Les moyens humains sont nécessaires pour recevoir et incarner la puissance de Jésus. Mais en eux-mêmes ils ne sont rien.

Avance en pleine eau

Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher. (Luc 5:4)

Pour exercer le métier de pêcheur, bon nombre de choses sont nécessaires : des bateaux soigneusement entretenus et des filets en bon état, la connaissance de l’environnement et un savoir-faire acquis par de longues années de pratique. Pour vivre la pêche miraculeuse de ce récit, ces hommes ont dû avancer s’éloigner du bord pour rejoindre les eaux profondes. Le Seigneur se plaît nous rejoindre dans notre quotidien pour exercer sa puissance surnaturelle.

Oh, il pourrait assurément se glorifier sans nous et sans aucun instrument mais son plan est de se magnifier sur la terre en insufflant le céleste dans les choses terrestres.

Maître, nous avons travaillé

Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre… mais, sur ta parole, je jetterai le filet. (Luc 5:5)

Pourtant en eux-mêmes les moyens humains sont impuissants à remplir la mission du royaume de remplir les filets. Ces artisans pécheurs avaient sans doute connu de bonnes journées de pêche, et des moins bonnes. Étaient-ils des gens inexpérimentés ? Leurs filets étaient-ils en mauvais état ou leur bâteaux mal entretenus ? Non. C’étaient des hommes du métier. Ils avaient travaillé toute la nuit.

Le poisson était-il rare dans ce lac ? Non puisqu’ils se rassembleront en nombre à l’arrivée du Maître. Mais alors que s’est-il passé pour qu’ils ne prennent rien ce jour-là ? Qu’avaient-ils donc fait de travers pour que les résultats ne soient pas en rendez-vous ? Rien, en réalité. Il fallait ce jour-là, alors que Jésus allait appeler de nouveaux disciples parmi eux, qu’ils expérimentent une autre réalité, celle du Royaume. Là où l’effort, le talent, les moyens matériels ne sont rien sans la présence du Roi.

Il change tout

Ils prirent une grande quantité de poissons. (Luc 4:6)

Les hommes sont donc retournés faire strictement le même exercice que la nuit précédente, sans doute à bout de forces. Et là, sans rien faire de plus, leurs filets se remplissent à se rompre, leurs barques débordent au point de presque couler. Cela amène un questionnement : à qui donc revient la gloire dans cette histoire ? Qui a pourvu ? Les filets et le savoir-faire ? Pierre nous donne une toute autre réponse en se jetant aux pieds de Jésus : c’est sa présence.

Quand Christ est proclamé dans l’Église, sa puissance y agit comme une puissance d’attraction.

Dans le Royaume de Dieu, les moyens sont inefficaces sans la présence de Jésus. “Sans moi vous ne pouvez rien faire” leur-dira-t-il plus tard. Dès que Jésus est assis dans la barque, une puissance mystérieuse attire les poissons. Quand Christ est proclamé dans l’Église, sa puissance y agit comme une puissance d’attraction. “Quand j’aurai été élevé dit-il, j’attirerai tous les hommes à moi.”

Nous ne devrions pas travailler à des artifices humains qui attirerait quelque foule hypnotisée et construirait une communauté factice sur le fondement de la capacité humaine. Cela nous donnerait de peut-être de la gloire aux yeux des hommes, notre nom serait connu, mais nous ne pourrions que finir par nous épuiser et tomber. Nous devrions plutôt déployer nos moyens (dons de Dieu) avec simplicité de coeur, sachant que seul Jésus peut remplir notre barque. Allons donc dès aujourd’hui à la recherche du Maître lui-même, travaillons à jeter le filet qu’il remplira lui-même.

Article inspiré d’une pensée de Charles S. Spurgeon - Les trésors de la foi

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire