Coeur rose en carton brillant suspendu contenant plusieurs coeurs

Lorsqu’il s’agit du peuple de Jésus-Christ, se rassembler est bien plus qu’avoir rendez-vous au même endroit : il s’agit de faire corps. Dieu désire nous rassembler autour du trône de Sa présence, et faire de nous un seul cœur. Comment surmonter les échecs dans l’unité ?

Si proches, si loin

A votre avis, pourquoi les chrétiens ont-ils parfois autant de mal à être unis ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, peu de chrétiens se rassemblent vraiment aujourd’hui : beaucoup viennent dans un même endroit sans chercher à engager pleinement leur coeur dans une communion avec les autres. Nous avons des connaissances mais peu d’amis. Nous sommes capables d’être dans la même pièce, de chanter les mêmes chants, d’entendre les mêmes enseignements ou de dire “Amen !” aux mêmes prières sans qu’il n’y ait de profonde communion. L’unité de coeur est devenue rare dans nos milieux, soyons honnêtes.

N’avez-vous pas remarqué que dans nos assemblées certains se sentent complètement isolés ? Ce phénomène est accentué par les effets de notre société individualisante, ou encore par l’effet “pierres mortes”, c’est à dire lorsque l’institution l’emporte sur les personnes (les pierres vivantes).

Nous avons besoin d’un renouveau de l’unité.

Où se trouve la vraie unité ?

La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un seul coeur et qu’une seule âme. (Actes 4:32a)

En remarquant l’unité qui prévalait dans l’église primitive, nous pourrions être envieux de ce qu’ils vivaient ensemble ! Et nous constatons que les choses ont sérieusement dévié. Quand avez-vous ressenti d’être une seule âme avec d’autres chrétiens ? Or l’histoire de l’Eglise a bâti des institutions et créé par là-même un besoin qui s’est accentué au fil des siècles : celui d’être avec des frères et soeurs en pleine unité de coeur. Imaginez : pouvoir être vrais les uns avec les autres dans nos joies et nos peines en toute confiance, pouvoir confesser nos péchés, libérer les dons, la grâce et le pardon sans jugement, nous soutenir dans nos afflictions, dans notre foi, dans notre communion avec le Seigneur !

De nos jours beaucoup ont commencé à quitter les églises institutionnelles pour se retrouver dans les maisons, désirant une fraternité faite de profondeur et non de superficialité.

Une unité si parfaite qu’on ne sait pas où l’un finit et où l’autre commence.

L’amitié fraternelle est indispensable dans les temps difficiles que nous vivons. Nous avons besoin les uns des autres et souffrons parfois de ne pas trouver ou apporter le soutien nécessaire. Nous soupirons après l’exaucement de la prière de Jésus dans Jean 17 : qu’ils soient un comme toi et moi Père, nous sommes un !

Le Père et Jésus ont une unité parfaite, ils sont l’expression parfaite l’un de l’autre. Cette unité est si parfaite qu’on ne sait pas où l’un finit et où l’autre commence. Quelle unité ce serait de pouvoir vivre cela entre frères et soeurs ! Si Jésus l’a prié, ne sera-t-il pas exaucé ? Je crois que si.

Seul Jésus peut nous rassembler vraiment

Je leur donnerai un même coeur, et je mettrai en vous un esprit nouveau; (Ezéchiel 11:19a) Je transformerai les lèvres de tous les peuples et je les rendrai pures pour qu’ils invoquent l’Eternel et qu’ils le servent tous d’un commun accord. […] En ce temps-là, je vous ramènerai, oui, quand je vous rassemblerai… (Sophonie 3:9 et 20, Semeur)

Nous avons bien conscience que nous ne pouvons pas vivre cette communion parfaite, semblable à celle de la Trinité divine, sans que Dieu lui-même n’intervienne. C’est l’oeuvre de Christ par son Esprit de nous rassembler vraiment. Notre rôle est d’accepter cette opération du coeur, de nous ouvrir et d’aller à Lui ensemble en bannissant nos craintes et préjugés.

Les chrétiens peuvent connaître l’unité parfaite s’ils posent les regards sur la même personne, Christ.

Les chrétiens peuvent connaître l’unité parfaite s’ils posent les regards sur la même personne, Christ et s’ils sacrifient leurs étiquettes sur l’autel des parfums. Nous nous rassemblons en étant des adorateurs du Dieu vivant.

Bientôt, tous les hommes fléchiront le genou devant le Christ revenu dans sa gloire. Ne nous laissons donc pas surprendre en refusant de le faire dès maintenant avec ceux qui appartiennent à Dieu. Vivons l’unité céleste dès aujourd’hui dans une adoration commune !

Seigneur pardon pour l’unité superficielle qui règne parfois au milieu de nous. Tu es digne de voir ton peuple uni autour de toi car tu es tellement merveilleux. Aide-nous à être ouverts et remplis d’amour les uns envers les autres. Aide-nous à redevenir un seul coeur dans notre génération, une seule âme sous la conduite d’un seul Esprit. Partout où la méfiance et l’indifférence dominent que l’amour brûle à nouveau parmi les tiens. Amen.

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire