Jeune homme en sweat capuche de nuit dans une rue éclairée de néons de couleurs

Dans le livre de Jérémie, le prophète annonce 3 choses : 1-la venue du Messie, 2-la formation de son Église et 3-la continuité du service des “sacrificateurs”. Si nous savons qu’en Jésus sont accomplies les deux premiers par la Nouvelle Alliance de la Croix, où sont donc passés les sacrificateurs ?

Notre étude se basera principalement sur Jérémie 33:14-26.

Ce qu’annonce Jérémie

En ces jours et en ce temps-là, Je (l’Eternel) ferai éclore à David un germe de justice; Il pratiquera la justice et l’équité dans le pays. En ces jours-là, Juda sera sauvé, Jérusalem aura la sécurité dans sa demeure; Et voici comment on l’appellera : “L’Eternel notre justice”. (Jérémie 33:15-16)

Le Germe (Tsemach en hébreux) est un terme fréquent parmi les prophètes de l’ancien testament pour désigner le Messie[1]. Celui-ci est ici présenté comme un descendant de David, apportant avec lui justice et salut. Cette prophétie lève le voile sur l’établissement de la Nouvelle Alliance qui allait advenir en Jésus-Christ, le Messie.

De même qu’on ne peut compter l’armée des cieux, ni mesurer le sable de la mer, de même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur. (Jérémie 33:22a)

Vient ensuite une descendance à David : celle-ci est nombreuse et suscitée par Dieu. Or ce peuple qui naît de Jésus-Christ, Fils de David, c’est l’assemblée des croyants, peuple que Dieu a formé pour lui appartenir. Dieu a été fidèle à sa promesse en faisant naître de Jésus-Christ les rachetés de toutes les nations de la Terre, son Église.

Les sacrificateurs, les Lévites, ne manqueront jamais devant moi de successeurs Pour offrir des holocaustes, brûler de l’encens avec les offrandes, Et faire des sacrifices tous les jours. (Jérémie 33:18)

Jérémie semble annoncer non seulement le Messie et son peuple à sa suite, mais aussi la perpétuation du service des sacrificateurs-lévites. Le mot sacrificateur (Kohen en hébreu) renvoit aux prêtres de l’Eternel que nous connaissons surtout au travers du peuple d’Israël. Les lévites (membres de la tribu de Lévi) se distinguent par leur fonction cultuelle[2] de sacrificateurs. C’est Dieu lui-même qui a accordé aux lévites le privilège et la responsabilité de l’exercice du culte[3].

Si l’on accorde à Jérémie d’avoir été un véritable prophète de l’Eternel, d’avoir vu et annoncé le Messie et son peuple avec justesse, alors nous devrions accorder aussi de l’attention à sa prophétie sur les sacrificateurs.

Des sacrificateurs aujourd’hui ?

Pour autant, nous savons que Jésus-Christ a accompli toutes les exigences de la Loi en mourant à la Croix pour que nous n’ayons plus à vivre sous le régime de la Loi mais sous celui de la grâce[4]. Il serait donc insensé à des chrétiens de se remettre à sacrifier des animaux ou à se faire circoncire[5]

Nous ne devons donc pas nous étonner de retrouver des sacrificateurs dans la Nouvelle Alliance.

Mais lorsque nous évoquons de l’Ancienne alliance il n’est pas juste de la voir comme devant être rejetée sans ménagement. Elle était en réalité l’ombre des choses à venir[6], nous aidant à comprendre qui sont les sacrificateurs de la nouvelle alliance.

Si nous regardons simplement à certaines des caractéristiques de ces sacrificateurs au regard de la Nouvelle Alliance en Jésus, nous pourrons commencer à ouvrir les yeux pour les trouver.

Les sacrificateurs :

Nous ne devons donc pas nous étonner de retrouver des sacrificateurs dans la Nouvelle Alliance. Dieu les a bien perpétués, fidèle à sa promesse rapportée par Jérémie. Si Dieu a bien envoyé son Fils pour nous sauver, s’il s’est formé un peuple, il a aussi appelé une lignée de sacrificateurs nouveaux qui perpétuent en Jésus-Christ le service de Dieu par des coeurs qui élevent son Nom dans l’adoration perpétuelle.

Faire de la louange perpétuelle un rendez-vous communautaire avec Dieu et un style de vie.

Ces sacrificateurs, ce sont toi et moi cher ami chrétien, dans ce sacerdoce[7] universel de tous les croyants, pour peu que nous tournions nos coeurs vers Dieu dans l’adoration et la prière. Pour peu également que nous le vivions comme un peuple, faisant de la louange perpétuelle un rendez-vous avec communautaire Dieu et un style de vie. Ce sont chacun de ses hommes et de ses femmes qui se consacrent à Jésus dès leur plus jeune âge, choisissant une vie à contre-courant. Oui si tu fais ce choix, tu es sacrificateur de la Nouvelle Alliance. Si tu ne l’as pas encore fait, rejoins nos rangs !

A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! (Apocalypse 5:6)


  1. [1] Voir Esaïe 4:2 ou encore Zacharie 3:8 et 6:12 ↩︎

  2. [3] Deutéronome 17:9; 33:8-11 ↩︎

  3. [4] Nombres 8.19 ↩︎

  4. [5] Voir notamment Hébreux 10, Romains 6:14 ↩︎

  5. [6] Voir notamment Galates 5:6 ↩︎

  6. [7] Colossiens 2:16-17 ↩︎

  7. [8] Terme désignant la dignité et fonction du ministre d’un culte ↩︎

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire