L'Esprit sur nos lignées

De l'importance de prier pour nos enfants et leurs enfants après eux.

Icône horloge 5 min

prière  transmission 

Maman tenant son bébé à bout de bras, devant un mur coloré bleu et rouge

Les promesses de Dieu ne concernent pas seulement notre vie actuelle, mais aussi celle de notre postérité. L’Éternel voit déjà la suite des temps : son plan divin nous concerne et concerne aussi nos enfants naturels et spirituels. Il est fondamental d’élargir notre champ de prière pour bénir comme Dieu le fait, de génération en génération.

Changer de regard

C’est celui qui naîtra de toi qui héritera de toi. […] Contemple le ciel et compte les étoiles, si tu en es capable. […] Tes descendants seront aussi nombreux qu’elles. (Genèse 15:5)

Dans ce passage l’Éternel donne à Abraham une autre façon de regarder sa situation. Il lui montre que l’avenir est déjà en Lui. Car Dieu voit toutes choses au même instant : non seulement ce qu’elles sont, mais également ce qu’elles deviendront. Lorsque Dieu nous regarde comme participants à son plan divin, il voit non seulement le territoire qu’il nous confie, mais aussi notre rôle dans le temps.

Dieu voit la forêt dans un simple gland.

Beaucoup regardent leurs circonstances et se demandent pourquoi ils ont si peu d’influence. Ils se préoccupent surtout de leur élargissement dans un espace territorial, “géographique” —leurs oeuvres, leur influence sociale et parfois leurs richesses—. Mais Dieu voit aussi dès maintenant leur influence dans l’avenir : il voit déjà ce que vos enfants feront de leurs vies, en bien ou en mal, et encore leurs enfants après eux. Dieu voit la forêt dans un simple gland.

Abraham a eu 8 fils en tout. Cela peut paraître beaucoup à nos yeux modernes, c’est en réalité modeste selon les standards de l’époque pour être une grande famille. En tous cas un nombre insuffisant pour faire une nation dès les premières générations. Pourtant Dieu voyait déjà le peuple d’Israël aussi nombreux que les étoiles dans son fils Isaac. Il voyait déjà David, Jésus, vous, moi et les millions de descendants d’Abraham par l’adoption en Christ.

Lorsque nous prions, nous devons chercher à prier selon le regard divin : demandons à Dieu de bénir ce qui sera, prions pour nos lignées.

Appeler l’Esprit

Je répandrai des eaux sur le sol altéré, j’en ferai ruisseler sur une terre aride, oui, je répandrai mon Esprit sur ta postérité et ma bénédiction sur ta progéniture. (Esaïe 44:3b)

J’ai pris l’habitude de prier chaque jour pour mes filles et leurs futurs enfants —elles sont encore trop jeunes à l’heure où j’écris ces lignes pour en avoir—. Je le fais car j’ai la conviction que Dieu m’a donné pour mission de bénir ma lignée et d’être une clé de prière dans ma famille. J’ai un rôle à jouer dès à présent pour bénir ceux qui ne sont pas encore nés après moi mais que Dieu connaît déjà.

Nous pouvons nous saisir de cette promesse et appeler l’Esprit à ruisseler sur nos enfants et leurs enfants après eux.

Nous ne pouvons pas donner l’Esprit-Saint à nos enfants comme ils hériteraient de nos biens. Seul Dieu peut répandre son Esprit, les convaincre de péché et les amener à suivre le chemin de Jésus-Christ. Mais nous pouvons nous saisir de cette promesse d’Ésaïe 44 et appeler l’Esprit à ruisseler sur nos enfants et leurs enfants après eux. Aussi notre prière insistante pour eux est fondamentale dès aujourd’hui.

Nous désirons tous que nos enfants aient la foi. Qu’ils aient des vies pieuses et non pas frivoles. Qu’ils tiennent bon dans une société qui opprime de plus en plus les chrétiens. Bien entendu, le modèle que nous sommes, avec l’aide de Christ, comptera pour beaucoup. Ainsi que ce que nous leur auront enseigné de Jésus et Sa Parole. Mais l’oeuvre du Saint-Esprit s’accomplit d’abord dans la prière. Si vous désirez ces choses, invoquez avec constance cette promesse de la Parole : “Moi et ma maison (lignée), nous servirons l’Eternel !”.

Prier en tant que pères et mères

C’était pour obtenir cet enfant que je priais, et l’Eternel m’a accordé ce que je lui demandais. À mon tour, je veux le consacrer à l’Eternel : pour toute sa vie, il lui sera consacré. (1 Samuel 1:27-28, Semeur)

Dieu ne demande qu’à être sollicité pour bénir nos enfants. Le Père céleste prend plaisir aux prières des pères et des mères. C’est aussi pour cela que le diable s’attaque si fort aux mamans et aux papas de notre temps : parce qu’ils sont la clé. Parce qu’une génération de Samuel va être engendrée par une génération de Anne. Comme elle, notre obsession pour bénir, encourager, enseigner nos enfants à suivre radicalement le Christ engendrera une génération qui changera nos nations. Enfantons cette prochaine génération dans la prière.

Enfantons cette prochaine génération dans la prière.

L’enjeu est de taille : au travers de familles détruites, de l’effacement du rôle du père, de la détresse de l’avortement, l’ennemi cherche à détruire à tout prix toute une génération. Jamais dans l’Histoire l’humanité n’a autant tué ses propres enfants. L’avortement tue près de 50 millions d’enfants chaque année depuis les années 70. C’est davantage que toutes les guerres et toutes les épidémies réunies. Comme du temps de Moïse ou de Jésus, le massacre des enfants est une tentative désespérée de l’ennemi d’effacer les auteurs du plan de Dieu. Mais rien ne le pourra car Dieu ne le permettra pas.

L’Éternel en effet, lève en ce moment des pères et des mères intercédant et agissant sans compromis pour être en bénédiction de ces enfants que Dieu aime. Ils prient et il transmettent au lieu de retenir. Ils s’opposent dans la prière à l’esprit d’avortement qui s’est attaché à nous. Nos enfants ne sont pas des petits, mais déjà des changeurs de monde. Regardons-les comme Dieu les voit et plions le genou en leur faveur : les Samuel de notre temps ont besoin des Anne de notre temps. C’est peut-être l’une des missions les plus cruciales que Dieu nous confie.

Seigneur mon Dieu, je te prie pour mes enfants et leurs enfants après eux. Accomplis ta promesse et déverse ton Esprit en eux. Qu’ils ne s’éloigne jamais de toi et s’ils s’éloignent, qu’ils reviennent à toi. Que ma lignée te serve et t’honore, Dieu Saint ! Accorde-moi une postérité de sacrificateurs, de disciples de Jésus-Christ, animés d’un coeur radical et amoureux. Que ta face brille sur la prochaine génération et qu’au travers d’eux ton amour se répande dans ce monde. Amen !

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire