Gros plan d'une vague prise depuis le dessous de la mer

Vous demandez à Dieu de répondre à vos besoins, c’est bien ! C’est le premier niveau, l’école primaire de la prière. Savez-vous que vous pouvez aller plus loin ? Avec la maturité, vous pouvez trouver Dieu, et même vous assoir à Sa table ! Visite guidée.

Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. (Matthieu 7:7-8)

1. Demander et recevoir : la dépendance

Si vous avez déjà eu le privilège d’enseigner la prière à de tous jeunes enfants —au-delà des prières toutes faites— vous leur avez sans doute appris à demander quelque-chose à Dieu. Je pense avoir une dizaine de fois prié avec chacune de mes deux filles pour retrouver leur doudou perdu. Croyez-moi Dieu a toujours exaucé leurs prières !

C’est ainsi qu’il se glorifie : en étant celui qui répond aux besoins.

Dieu prend plaisir à faire connaître sa bonté à ses enfants qui se tournent vers lui. Il ne rechigne pas, bien au contraire, car c’est ainsi qu’il se glorifie : en étant celui qui répond aux besoins de ses fils et ses filles chéris. Dieu ne méprise jamais les prières toutes simples de coeurs sincères.

Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. (Matthieu 7:9-11)

Comprenez-vous le sens de ces versets ? Tout parent donne de bonnes choses à ses enfants quand ils ont des besoins. Dieu qui est encore bien meilleur que nous : donc il en va de son honneur de Père d’exaucer la prière de la foi pour les nécessités de tous les jours. Voilà qui il est !

La prière “demandez et vous recevrez” établit une sainte dépendance entre l’enfant de Dieu dans le besoin et son Père aimant qui pourvoit et prend soin. Qui peut dire qu’il connaît Dieu s’il n’a jamais expérimenté l’exaucement miraculeux d’une prière ? Au contraire à travers les âges, des millions de personnes ont expérimenté comment sa main a agi puissamment dans leur vie. La reconnaissance qui s’élève vers lui depuis la nuit des temps est une louange perpétuelle qui élève sa gloire afin que le monde sache qu’il est Dieu !

2. Chercher et trouver : le dialogue

Mais il existe d’autres profondeurs que la simple demande. Car il arrive à des personnes qui ont vécu un exaucement d’oublier Dieu. Aussitôt servis, aussitôt ils tournent le dos à celui qui les a bénis. Par nature, nous sommes ingrats… Nous pourrions passer notre vie à être exaucés, revenant sans cesse à Dieu comme à un distributeur automatique, mais nous désintéressant de lui dès que nos besoins sont satisfaits.

C’est évidemment bien davantage que Dieu désire pour nous et d’un bien plus grand bénéfice que d’aller plus loin ! Il nous invite dans une conversation avec lui. Voici une clé que j’expérimente dans ma vie de prière pour franchir cette étape : poser des questions à Dieu :

Par ce jeu de questions-réponses, nous apprenons à le connaître intimement et personnellement.

Cette posture de prière nous rend plus actifs. Elle génère un partenariat, un échange et nous oblige à écouter… C’est la posture de disciple ! Elle fait de nous des chercheurs de trésor. C’est comme jouer à cache-cache avec Dieu : aller d’étape en étape pour le trouver dans chaque recoin. Ce stade nous pousse à méditer la Parole de Dieu et à lui laisser du temps pour nous répondre. Nous développons davantage notre écoute, pour apprendre à reconnaître ses traces, ses clins d’oeil qu’il laisse volontairement autour de nous. Ainsi, par ce jeu de questions-réponses, nous apprenons à le connaître intimement et personnellement.

3. Frapper à la porte et entrer : l’amitié

Frapper à la porte suppose que nous connaissions celui à qui appartient la maison. C’est aussi une posture d’attente : c’est Dieu qui doit ouvrir, c’est lui qui est à l’initiative et ce n’est plus nous. Ce qui caractérise le chrétien mature dans sa vie de prière est de pouvoir gérer la patience nécessaire pour quelque-chose de plus grand. Celui-ci ne se contente plus d’être béni ou d’obtenir des réponses, il veut Dieu lui-même. Il veut habiter chez lui, avec lui.

Le chrétien mature dans la prière ne se contente plus d’être béni ou d’obtenir des réponses, il veut Dieu lui-même.

Lorsque vous vous intéressez davantage à la personne de Christ qu’à vos propres problèmes, vous avez changé de centre. Vous ne le vivrez qu’après une profonde transformation, car c’est une opération qui nécessite forcément l’action du Saint-Esprit : nous n’en sommes pas capables humainement. Aussi demandons-lui son aide !

Je souperai avec lui, et lui avec moi. (Apocalypse 3:20)

Alors que de délices s’offrent à celui qui habitera chez Dieu et sera accueilli par lui ! L’amitié avec Dieu ! Quelle joie infinie et sans égale ! Entrer et s’asseoir à la table du Roi pour goûter à tous les bienfaits de la communion avec son Seigneur et ami. Partager le même pain, discuter et profiter l’un de l’autre. Voici ce qui est offert à celui qui aura persévéré jusque là. N’est-ce pas en cela un prémice du festin des Noces de l’Agneau ?

Seigneur, je veux approfondir ma relation avec toi dans la prière : aide-moi par ton Esprit à non seulement dépendre de toi pour mes besoins, mais aussi à engager la conversation avec toi. Je veux prendre du temps pour toi, pour te connaître. Je désire te chercher et te trouver, jusqu’à ce que je puisse être appelé(e) ami(e) de Dieu ! Jusqu’à ce que je sache t’attendre en frappant à la porte du Ciel avec la certitude que tu viendras m’ouvrir en personne pour que nous puissions communier ensemble. Amen.

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire