3 profondeurs de discernement

Icône représentant plusieurs documents l'un sur l'autre Série : Entendre Sa voix
Icône horloge 6 min

écoute  discernement  sagesse 

Pellicule photo où l'on distingue des images d'immeubles

Le discernement est la capacité à percevoir et évaluer les choses de manière juste et claire. La plupart du temps, nous sommes habitués à nous contenter d’un discernement naturel, au travers des émotions, de l’expérience et du raisonnement. C’est une base de départ mais si nous en restons là nous allons tourner en rond sans rencontrer Dieu dans l’exercice. Il est donc nécessaire d’aller plus loin. Je vous propose pour cela une démarche en trois étapes.

1. Le discernement naturel

Il fait partie du tableau et il est comme une porte d’entrée. C’est la perception brute de l’environnement au moyen de nos sens (nos émotions), de notre raisonnement et de nos expériences. Ces éléments basés sur nos sensations et notre vécu vont générer des croyances.

Il n’y a aucun problème à parler avec Dieu de notre discernement naturel

Par exemple, vous pourriez ressentir une forme de paix, ou au contraire d’oppression. Vous allez être facilement en mesure d’analyser si une situation vécue semble urgente. Vous allez savoir sans effort qu’une situation ou une parole est stimulante, éprouvante ou réconfortante.

Tout être humain possède cette capacité naturellement, chrétien ou non. Et pour nous, il n’y a aucun problème à parler avec Dieu de notre discernement naturel. Je trouve notamment important d’exposer au Seigneur notre perception de ce qui est bon ou de ce qui est mauvais.

Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur. Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. (Actes 10:14-15)

Par exemple Pierre a vu dans une vision des animaux qu’il devait manger, mais il a perçu ces animaux comme impurs —de par sa culture juive—, alors que Dieu les avait déclarés purs. Dans ce qui nous semble bon ou mauvais, nous pouvons donc tomber juste ou nous tromper. Comme Pierre, notre arrière-plan peut avoir construit des dogmes qu’il nous faut parfois déconstruire avec Dieu pour avancer.

2. Le discernement spirituel

Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau. (Jean 3:6-7)

Le discernement spirituel concerne ceux qui sont nés de nouveau / nés d’esprit (les enfants de Dieu) mais aussi des personnes ayant naturellement un don ou une sensibilité particulière au monde spirituel. Le discernement spirituel —c’est-à-dire la compréhension juste et claire des choses d’un point de vue spirituel— dépend quant à lui de la qualité de relation avec Dieu de celui qui cherche à discerner. Si son esprit est nourri par la Parole de Dieu et riche d’expériences fascinantes avec le Seigneur, il ne va sans doute pas percevoir les choses spirituelles de la même manière que si c’est quelque chose de nouveau dans sa vie ou encore s’il se trouve dans une période de lutte avec le péché ou la souffrance.

Le discernement spirituel dépend quant à lui de la qualité de relation avec Dieu

Dans nos milieux, trop peu de personnes ont de profondes notions des réalités célestes et y attachent de l’importance. Les autres vont malgré elles chercher à ramener ce qu’elles vivent avec Dieu au niveau du discernement naturel, c’est-à-dire dans les limites de la sagesse humaine, de leur capacité de compréhension et de leurs opinions.

Regardez l’attitude de Pierre auprès de qui Dieu doit insister par trois fois (relire Actes 10) sur la révélation que le salut concerne aussi les non juifs. A l’inverse, il arrive que des personnes avec peu de culture chrétienne aient une intense sensibilité au monde spirituel et ne sachent absolument pas expliquer correctement ces choses à la lumière de la vérité et de la Parole de Dieu. Dans les deux cas, le discernement peut être faussé, et il vaut mieux alors rester particulièrement prudent dans l’interprétation de la situation.

Mais alors concrètement à quoi ressemble le discernement spirituel ? Vous pourriez par exemple percevoir qu’une situation concerne les dons spirituels d’une personne, une atmosphère où la présence de Dieu est forte y compris dans un endroit qui ne semble pas l’être au premier regard, un point de vue céleste sur une personne ou une situation ou encore un esprit mauvais et une atmosphère oppressante spirituellement sans que les sens naturels n’y voient quoi que se soit. La démarche est la même que pour le discernement naturel, demandez au Seigneur de vous éclairer sur ces réalités.

3. Ce que Dieu en pense

Soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. (Romains 12:2)

Ce troisième domaine ne concerne que les chrétiens nés de nouveau et puisant leur vie dans leur relation avec Dieu au travers de Jésus-Christ. En effet, une fois que vous avez perçu les éléments naturellement et spirituellement, il est indispensable d’avoir le point de vue de Dieu. Quel est Son cœur sur la situation ou la personne ? Qu’en pense-t-Il ?

Je me souviens d’une situation où ma perception naturelle m’a amené à penser qu’une personne était en difficulté dans sa vie, ce qui s’est avéré exact. Mais à ce niveau-là ne se trouvait pas encore le message du Seigneur et la clé qu’il contenait pour sa situation. Ma perception spirituelle m’a amené à distinguer un esprit spécifique (je ne rentre pas dans les détails) qui agissait de manière cachée dans sa vie. Ce discernement permettait de voir l’enjeu spirituel derrière la réalité naturelle à laquelle elle était confrontée. Mais toujours pas de message à ce moment-là.

J’ai alors demandé à Dieu : « qu’en penses-Tu, est-ce exact ? ». J’ai alors senti dans ma prière que Dieu voulait lui dire qu’Il allait mettre à la lumière cet esprit et raviver un don qu’Il avait donné à cette personne. Et qu’Il attendait d’elle qu’elle prie et reçoive cette victoire dans sa vie.

Voilà typiquement un chemin de discernement qui a permis de ne pas passer à côté de l’essentiel et d’amener la personne vers le plan de Dieu pour sa vie et vers une victoire non par la chair, mais par l’Esprit, c’est-à-dire au moyen de la prière et de la foi.

La révélation va donc être au final le message que j’ai perçu de la pensée de Dieu, avec toutes les limites que cela comporte de mon côté —capacité de compréhension ou de formulation—, tout en ayant foi en Dieu ; en croyant que c’est Lui la source du message et qu’il saura faire son chemin.

Seigneur, je comprends que mon discernement n’est pas toujours juste concernant les personnes autour de moi ou les situations que je rencontre. Aide-moi à grandir en discernement. Je désire grandir à tous égards par ton Esprit : naturellement en intelligence, spirituellement en sagesse d’en-haut, mais surtout montre-moi ce que toi tu en penses. Afin que je puisse agir non pas selon mes propres croyances, mais selon ton coeur et la vérité. Amen.

Suggestion d'articles phares ⭐

Voir tous les articles phares

Vous voulez recevoir les nouveaux articles par email ?

Quelle fréquence d'envoi d'email vous convient ? *



Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails.
* champ obligatoire